L’usager : un citoyen dans la démocratie institutionnelle

Qui d’autres seraient mieux placés que les usagers eux mêmes, pour parler des usagers ?

Quatorze ans après la promulgation de la loi 2002, quel constats pouvons nous faire de l’évolution de la place de l’usager au sein de nos dispositifs, voire «au centre» comme certains se plaisent à le dire. Le risque pourrait être que l’usager ne soit cerné par un dispositif dont il est certes le centre, lui qui n’en demandait pas tant...
La mise en place des nomenclatures de cette loi est elle suffisante à modifier le regard sur l’usager ? La parole de l’usager sert elle vraiment à quelque chose ? Ne nage-t-on pas dans une séduisante hypocrisie dont l’inavouable finalité serait un statu quo ou l’expression même du conflit ne serait plus possible... La citoyenneté s’arrête t elle à une parole plus ou moins audible ? 

Objectif

  • Appréhender les modalités de la mise en oeuvre de la démocratie institutionnelle.
  • Identifier les leviers de mise en oeuvre et les conditions nécessaires à son opérationnalité.
  • Promouvoir et accompagner les processus de participation démocratique.

Programme

Les outils de la loi 2002, intentions et réalités.

Citoyenneté, démocratie participative : de quoi parle t on ?

L’exercice au quotidien des droits et des libertés.

Vers une institution instituante : qui promeut la loi, la fait vivre et lui donne du sens.

Infos

Intervenant : Cadre socio-éducatif

Contact
Non précisé
Coût de la formation

175 € / jour

Lieu(x)
Ustaritz
Date(s)
01 et 02 Novembre 2018
Durée

2 jours

Documents :

© 2015 AFMR ETCHARRY.