Laboa

Espace de recherches et d’expérimentations pour l’innovation sociale - LABOA

LABOA est l’espace collaboratif de mise en questions, de recherches et d’expérimentations visant à promouvoir de nouvelles approches des besoins sociaux existants ou émergeants, et à participer activement aux transformations des dynamiques territoriales.

laboa@etcharry.org

pexels thirdman 5256816

« Quels écosystèmes pour ne laisser personne de côté ? »

 

« Quels écosystèmes pour ne laisser personne de côté ? », voilà une thématique au combien ambitieuse et, en même temps, terriblement nécessaire pour cette semaine de la transversalité 2022. En effet, dans un monde idéal, chacun-une devrait trouver sa place quels que soient son origine, sa culture, son genre, son appartenance religieuse ou son handicap… Un monde idéal qui œuvrerait pour le bien commun, le bien de tous-tes ou la question des inégalités n’existerait pas ou la menace de disparaitre, d’être sans avenir n’aurait pas sa place.

La vision de l’assoiffée penserez-vous qui aperçoit au loin le mirage de l’oasis.
Cela revient à dire que les fondements que partagent tous les écosystèmes seraient qu’ils sont fondés à nous apporter de la protection et de la reconnaissance. L’actualité de cette perspective est plus contrastée. En 2015, les 193 Etats membres de l’Organisation des Nations Unis (ONU) ont adopté un programme de développement durable à horizon 2023 qui doit guider leurs activités. Les Etats s’engagent, par l’intermédiaire de 17 objectifs ambitieux à ne laisser personne de côté. Ce programme en direction de tous les êtres humains s’adresse prioritairement à toutes les personnes qui vivent dans le besoin et en situation de privation, où qu’elles se trouvent, de manière à répondre à leurs difficultés et leurs vulnérabilités spécifiques. Selon l’ONU et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) 15% de la population mondiale est concernée par le programme. Confrontées à davantage d’obstacles que les autres en ce qui concerne la participation et les processus de délibération ces personnes rencontrent ainsi un risque majeur d’être laissées de côté. Dans le programme de développement durable de l’ONU, il ne s’agit pas seulement de la nécessité de tenir compte des personnes exclues ou en risque de l’être mais aussi d’organiser les réponses ou du moins les propositions d’actions à partir des personnes elles-mêmes, de leurs points de vue et de leurs expériences. Corina Rodríguez Enríquez économiste argentine qui conduit ses activités dans le domaine de l’humanitaire nous dit « Ne laisser personne pour compte est un principe clé de l'humanisme. Cela signifie garantir les droits fondamentaux pour toutes et tous. Le droit de vivre décemment. Si nous n'atteignons pas cet objectif fondamental, les ODD seront un échec. »

Cela revient à dire que chacun et tous devraient pouvoir prétendre à et vivre une vie décente. La prochaine Journée internationale du travail social aura lieu le 15 mars 2022. Son thème : "Co-construire un nouveau monde éco-social: ne laisser personne de côté".

L’intitulé en soi a beaucoup interrogé l’équipe pédagogique d’Etcharry, chacun de nous en comprenant quelque chose de diffèrent et cherchant à en décoder les enjeux en s’appuyant sur ses expériences, ses connaissances et ses références. L’équipe des formateurs d’EFD a reformulé la question pour en faire le titre et le fil conducteur de cette semaine de la transversalité 2022 : « Quels écosystèmes pour ne laisser personne de côté ? »

Si la Journée mondiale du travail social 2022 est présentée comme l’occasion de contribuer aux valeurs et principes qui permettent à tous les individus de voir leur dignité respectée grâce à un avenir partagé, la question ainsi reformulée et les six ateliers proposés sont l’occasion pour l’ensemble d’entre nous, vous étudiants et futurs travailleur sociaux et nous formateurs de réinterroger le travail social actuel et ses pratiques à venir.

 

Programme :

  • Visio-conférence introductive à la semaine de la transversalité intitulée « Les enjeux du changement social : quel vocabulaire et quelles pratiques ? » par Arnaud Morange (Sociologue et chercheur au sein de l’Institut Régional du Travail Social (I.R.T.S.) de Caen.
  • Travail en atelier – Groupes tutorés
  • Restitution en séance plénière
  • Conclusion de la semaine de la transversalité et ouverture sur la journée internationale du travail social du 15 mars 2022

 

Programme du Webinaire de la Journéé mondiale du travail social :

WEBINARE TS VERDE FRANCÉS copiaWEBINARE TS VERDE programa frances

 

Pour revoir le Webinaire en replay

 

Pour avoir accès aux travaux étudiants : Portail Le Labo

facebook

instagram

linkedin

youtube

Suivez-nous